Espagne - Valence

::: GANDIA :::

gandia

+ GANDIA (Valence, Comunitat Valenciana): Gandia est un village côtier du département de Valence connu par ses plages, très prisées par les habitants de Madrid. La ville triple sa population en été.

Mais la raison pour laquelle la ville est connue est pour son Palais Ducal du XIVe siècle (aussi connu comme le Palais des Borja), lieu de naissance du Saint François de Borja. Le palais est très bien conservé, et à l'intérieur on peut trouver son patio d'armes, la galerie dorée, des faïences du XVIIe siècle, etc. De Gandia, on remarque aussi sa jolie place du village, où se trouve une très belle église, la Collégiale Sainte Marie, et sa jolie mairie.

Il faut aussi visiter son ermitage dédié à Sainte Anne, le musée archéologique, le musée des Fallas, le port ou Grau de Gandia et son église dédiée à Saint Nicolas, l'université, la place des Borjas, la statue du poète Ausiàs March, son centre ville, etc. Et il ne faut pas oublier sa gastronomie, il faut manger une fideuà ou un plat à base de riz arròs a banda, typiques de la ville.

Je vous conseille la visite de Gandia, car ce n'est pas qu'une ville avec des plages bondées de touristes en été, elle a une offre culturelle très intéressante et une gastronomie exquise.

Lien wikipédia ici & lien google maps ici.

AddThis Social Bookmark Button
 

::: CULLERA :::

cullera

+ CULLERA (València, Comunitat Valenciana): Cullera est un village côtier du département de Valence, où se trouve l'embouchure du fleuve Júcar. Cullera est un village agricole, connu par ses champs d'orangers et ses rizières, mais dans les années 60 la commune connût un boom touristique et se transforma radicalement. De cette époque datent les gratte-ciels construits en première ligne de plage.

Le lieu remarquable de Cullera est son château du Xéme siècle, reconnu comme "monument d'intérêt culturel", situé sur une colline depuis laquelle les visiteurs peuvent contempler la ville, les orangers, l'embouchure du Xúquer et la mer. Il ne faut pas rater le panorama depuis son belvédère ,de la brise marine, ainsi que de l'ombre des pins méditerranéens (surtout après avoir monté le perron de pierre qui mène au château). A côté de celui-ci se trouve le Sanctuaire de la Mare de Déu del Castell ou Notre Dame de l'Encarnación.

Du village ,la Tour de la Reina Mora ou Tour de Sainte-Anne, la Tour du Marenyet,  le quartier du Puits et ses maisons blanches, son marché municipal, son église des Sants Joans, ses nombreux musées (comme celui du riz) et son refuge de la guerre civile nous invite à la promenade.

Je vous conseille la visite de Cullera, car même si elle a connu une urbanisation massive en première ligne de plage. On trouve encore quelques coins tranquilles avec des jolies plages, des crabes de mer, des coquillages, etc. De plus, vous pourrez voir de beaux paysages naturels, apprécier sa riche gastronomie (paella, all i pebre, espardenyà, etc.),  son toro de Osborne et sa colline Hollywoodienne :)

Lien wikipédia ici & lien google maps ici.

AddThis Social Bookmark Button
 

::: PENISCOLA :::

peniscola

+ PENÍSCOLA (Castellón, Comunitat Valenciana, Espagne): Peniscola est une ville du département de Castellón, érigée dans une petite peninsule, en bord de mer. Ce qu'on remarque dès notre arrivée est le vieux centre entourée par des murailles, ses rues pavées, ses tours de garde, son lavoir public, etc. et son joli château du Pape Pierre de Lune. Depuis le château il y a des magnifiques vues sur la mer et sur les deux plages de la ville (celle du nord et celle du sud), ainsi que des superbes vues des murailles qui longent la mer, avec ses palmiers et sa pierre blonde. On a aussi une jolie vue d'ensemble de la ville, avec ses maisons à façades blanches typiquement méditerranéennes ainsi que du phare. Du château on remarque également sa jolie place pavée et ornée avec des oliviers, sa salle principale et ses blasons avec des armes, le blason de la région de Valence, etc.

De Peníscola il faut remarqur aussi son ermitage dédié à la Vierge de l'Ermitana, ses rues et ses maisons blanches, la façade de coquillages d'un joli bâtiment, ses faïences, etc. Mais l'image que nous tous nous garderons de la ville est la vue d'ensemble du château et du vieux centre qui s'aperçoit depuis la plage du nord. Et à quelques kilomètres de la ville seulement nous trouvons des plages moins connues, avec de la pierre et de sable fin, avec une flore typique de la zone et des paysages superbes. Je vous conseille sans hésiter la visite de Peniscola, vous ne le regretterez pas :).

Lien wikipédia ici & lien google maps ici.

AddThis Social Bookmark Button
 

::: LA MURTA D'ALZIRA :::

Murta new

+ LA MURTA (Valence, Espagne): La Murta est un site naturel protégé situé près de la ville d'Alzira, dans le département de Valence. Ce site a une flore très riche, grâce à son climat avec des températures très douces et un haut degré d'humidité. On peut y trouver des myrtes (murta en catalan), des pins,  des lauriers, des viornes tins, des houx, des petites centaurées, des pois vivaces, des grenadiers, des frênes à fleurs, des figuiers, des fleurs de fenouil, des fleurs d'oranger, des mûres, etc.

Dans ce site il y a un ancien monastère de l'ordre de Saint-Jérôme, le Monastère de Sainte-Marie de la Murta, édifié entre le XIVe et le XVe siècles. Aujourd'hui il reste des ruines du monastère qui fût autrefois un centre de pèlerinage. Il y a eu des travaux de conservation du site, mais il a été laissé à l'abandon pendent plusieurs années. Nous pouvons toujours distinguer la tour des Pigeons, quelques murs en pierre, l'ancienne maison seigneuriale et même la chapelle de la Vierge. Depuis le jardin il y a une très belle vue sur le monastère que nous laisse croire que le site est toujours débout, avec ses orangers et ses étangs avec des poissons.

AddThis Social Bookmark Button
 

::: VALENCE: L'Oceanogràfic :::

vlc oceanografic

+ VALENCE (València, Espagne): Ces dernières années, la Ciutat de les Arts i les Ciències de Valence a été l'attrait qui attire les touristes par milliers. Son originale architecture, que l'on pourrait qualifier de "futuriste", et son offre culturale son ses points forts. Pour l 'instant le complexe compte avec un cinéma IMAX (l’Hemisfèric), un musée dédié aux sciences naturelles (le Musée des Sciences Prince Felipe), une opéra (le Palais des Arts Reine Sofía), un jardin couvert (l’Umbracle), une place couverte (l'Agora) et un aquarium océanographique (l’Oceanogràfic).

L’Oceanogràfic était jusqu'à il y a peu de temps l'aquarium le plus grand d'Europe, et dans ses installations on trouve plusieurs écosystèmes marins: la zone de la Méditerranée, la zone Tropicale, les zones de l'Arctique et l'Antarctique, les zones humides, la zone de la Mer Rouge, celle des Océans, celle des Îles, etc. L'un des principaux attractifs de l'aquarium est sans doute son delphinarium, qui compte aujourd'hui avec 21 dauphins et son très long tunnel-aquarium, même si l'originalité de ses installations est aussi un de ses points forts.

Le spectacle des dauphins est très intéressant, les soigneurs ont fait un grand travail, le show est agréable et les dauphins font beaucoup d'acrobaties. Il y a plusieurs spectacles par jour, et je vous conseille de vous informer des horaires et de prendre place dans les gradins une demi-heure avant.

Dans la zone de l'Arctique la star est le sympathique dauphin béluga, sans doute l'un des plus photographiés. Dans cette zone il y a aussi des morses, et dans l'Antarctique il y a les pingouins. Dans le très long tunnel de la zone des océans on trouve les requins (il y a plusieurs espèces), le poisson-lune, les raies, les murènes, les anémones (qu'on peut aussi voir dans la zone de la Méditerranée), etc. et dans la zone tropicale et tempérée il y a un grand nombre de poissons de toutes les couleurs, des  poissons clown, des hippocampes (il y avait même un mâle qui portait les oeufs), des dragons de mer feuillus, des méduses (que l'on peut apprécier grâce à l'aquarium avec de la lumière noire), des crabes, des coraux, des étoiles de mer et beaucoup d'autres poissons bien étranges dont je ne connais pas le nom. Dans cette zone de l'Oceanogràfic il y a des aquariums avec des belles panoramiques et un grand banc en forme de bateau pour pouvoir se reposer et contempler la salle. La zone de la Méditerranée est moins spectaculaire que les autres, mais il y a aussi des jolis aquariums, des étoiles de mer et beaucoup d'espèces de poissons.

A l'extérieur on trouve la zone des îles, avec les otaries et la zone humide, avec un grand nombre d'espèces animales: les ibis rouges, les spatules rosées, les aigrettes garzettes, les bihoreaux gris, les tortues des marais, les poissons endémiques de la région, comme le samaruc et d'autres oiseaux avec des becs très particuliers. Dans les piscines extérieures il y a aussi des cygnes et des flamants roses.

Je vous conseille la visite de l'Oceanogràfic, il y a une grande variété d'espèces animales et ses installations sont très belles. Ce qui m'a le plus plu ce sont les dauphins et l'aquarium avec les méduses. Si vous pensez y aller je vous conseille de regarder le site officiel , car de temps en temps il y des promotions et vous pouvez avoir des entrées à moitié prix.

Line wikipédia ici & lien google maps ici.

AddThis Social Bookmark Button
 

::: VALENCE: la ville futuriste :::

vlc cac

+ VALENCE (Valence, Espagne): Valence a beaucoup de monuments que nous pourrions qualifier de "classiques", mais depuis quelques années ses bâtiments "futuristes" sont ceux qui attirent les touristes dans la ville. L'ensemble architectural qui représente le mieux cet côté futuriste de Valence est sans doute la Cité des Arts et des Sciences (la Ciutat de les Arts i les Ciències ou CAC), un complexe conçu par les architectes Calatrava et Félix Candela.

Cette cité dédiée aux arts et aux sciences est située au bout de l'ancien lit du fleuve Turia, qui est devenu le poumon vert de la ville. Les jardins du Turia traversent la ville et accueillent des espaces verts, des fontaines, des stades de football, des pistes d'athlétisme, des pistes de patinage, des pistes mini-golf, etc. Les deux espaces les plus emblématiques du Turia ce sont le parc Gulliver (avec une réplique du personnage sur laquelle on peut monter et se jeter sur ses toboggans) et le Palais de la Musique (avec sa fontaine, protagoniste des spectacles de son et lumière qu'organise le Palais).

Et si l'on parle du fleuve Turia il faut parler des ponts, car il y a des nombreux ponts qui traversent l'ancien lit du Turia. Près de la Cité des Arts et des Sciences il y a le Pont de la Mer, le Pont des Fleurs, le Pont du Royaume de Valence (avec ses inquiétants gardiens, surtout la nuit) et le Pont de l’Exposition, conçu aussi par Santiago Calatrava. Ce pont, avec la touche futuriste de l'architecte, est construit sur la station de métro d'Alameda et est près de la Porte de la Mer. Dans ce quartier il y a aussi d'autres bâtiments importants, comme le Palais de l'Exposition, l'ancienne usine de tabac et l'ancienne usine Lanera, le stade de football du València CF (appelé Mestalla), etc.

AddThis Social Bookmark Button
 

::: VALENCE: la Llotja de la Seda :::

vlc llotja

+ VALENCIA (Valence, Espagne): Valence, la troisième ville la plus importante d'Espagne, possède un bâtiment spécialement joli: l'ancienne bourse de la soie ou Llotja de la Seda. La Llotja se trouve dans de centre ville de Valence, sur la Place du Marché, en face de l'église des Saints Jeans et près du marché couvert ou Mercat Central. La Llotja s'érigea au XVe siècle et est de style gothique tardif. L'édifice s'appelle bourse de la soie car dans la période à laquelle il fut construit l'industrie de la soie était très importante à Valence. La Llotja fut déclarée Monument National en 1931 et en 1996 elle fut classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Sa façade peut se voir depuis plusieurs endroits: la Place du Marché, la rue de "La Llotja" et la Place de la Companyia (où il y avait une autre bourse dédiée à l'huile et où il y a une très belle porte d'entrée à l'actuelle bourse de la soie), en plus de la vue d'oiseau depuis El Micalet.

Le bâtiment est divisé en quatre parties: la salle de contractation ou "Saló Columnari" (salle des colonnes), le Consulat de la Mer, le patio des orangers et la tour. La salle des colonnes a beaucoup de colonnes hélicoïdales et des voûtes d'arêtes (qui nous rappellent la formes des palmiers), en plus d'une inscription en latin tout au long de ses murs.

Le consulat de la mer a deux étages: le rez-de-chaussée (auquel on accède par la salle des colonnes) et le premier étage, accessible à travers le patio des orangers. Le rez-de-chaussée du Consolat de la Mar a une antichambre, une porte décorée avec des belles sculptures qui représentent des figures humaines, animaux, blasons, etc. et une salle principale avec un plafond en bois décoré, plusieurs tableaux anciens… La porte qui donne accès au patio est spécialement belle, et en montant par l'escalier en pierre on accède à la salle connue comme la Chambre Dorée du consulat, à cause de son plafond en bois peint avec des motifs dorés. Cette salle est spécialement belle, car l'austérité de la pierre contraste avec le luxe du plafond. Depuis l'escalier il y a une belle vue sur la place de la Compañía et son église.

AddThis Social Bookmark Button
 


Page 1 sur 2
Mes Clichés 2017
Plugin Joomla AutoSEO 1.2 by geekspace
Plugin Joomla ReplacerSEO 1.0 by geekspace